Construire un Partenariat européen pour la préparation aux pandémies avec le projet CSA BE READY

20 septembre 2022
Image
Logo CSA Be Ready
Contenu
Titre
Ce nouveau projet européen démarre, visant à améliorer la capacité de l’UE à se préparer et à répondre aux menaces sanitaires infectieuses émergentes
Texte

Le 19 septembre, le projet BE READY a été lancé publiquement à Paris. L’objectif du projet est de créer un Partenariat européen pour la préparation aux pandémies et de consolider l’approche One Health à travers l’Espace européen de la recherche et de l’innovation, en fournissant un programme stratégique de recherche et d’innovation cohérent et d’autres outils permettant aux États membres de faire face aux futures urgences de santé publique.

Texte

Financée à hauteur de deux millions d’euros par la Commission européenne, l’Action de coordination et de soutien (CSA) BE READY (pour Building a European strategic Research and Innovation Area in Direct Synergy with EU and International Initiatives for Pandemic Preparedness) est menée par l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes / Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), et composée de 21 partenaires de 15 pays, 13 États membres européens, la Norvège et le Royaume-Uni.

S’appuyant sur l’expertise d’organisations de santé publique, de ministères (de la science, de l’éducation, de la santé, de l’innovation ou de l’environnement) et d’organismes chargés de la recherche pour assurer une approche transversale et interdisciplinaire One Health (une seule santé) et Global Health (santé mondiale), le projet BE READY vise à jeter les bases du futur Partenariat européen pour la préparation aux pandémies. Cela comprend la préparation d’un Agenda stratégique pour la recherche et l’innovation (SRIA) européen innovant et visionnaire pour la préparation aux pandémies, ainsi que la création d’un secrétariat pour coordonner la création d’un tel partenariat entre la Commission européenne et les partenaires intéressés, avec une forte implication des pouvoirs publics (responsables politiques, organismes de financement de la recherche). L’objectif final du projet est d’améliorer l’aptitude de l’Union européenne à prévoir et à réagir aux menaces sanitaires émergentes en coordonnant mieux le financement de la recherche et de l’innovation aux niveaux de l’UE et national (ainsi que régional) vers des objectifs communs et un Agenda stratégique pour la recherche et l’innovation convenu.

La réunion de lancement, organisée par l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes / Inserm en collaboration avec Inserm Transfert, à PariSanté Campus, a réuni les représentants du consortium afin d’élaborer un plan opérationnel pour accomplir les différentes tâches décrites dans le projet et construire des synergies pour identifier efficacement les besoins, les enjeux et les priorités dans l’Agenda pour la recherche et l’innovation et le financement aux niveaux international et national. Cela contribuera aussi directement aux priorités de l’UE et aux objectifs de développement durable des Nations unies.

Texte

Le PDG de l’Inserm, le Dr Gilles Bloch, souligne l’importance d’un Agenda stratégique pour la recherche et l’innovation consolidé pour l’avenir de la santé publique en Europe :

« Conformément aux objectifs de la CE, cet agenda de recherche devrait conduire à des innovations, en développant de nouvelles mesures préventives, diagnostiques et thérapeutiques. Il contribuera à identifier les processus moléculaires impliqués dans les infections par des microorganismes pathogènes et leur transmission d’un individu à un autre, pour prédire, prévenir ou contrôler les phénomènes émergents au niveau mondial et ainsi, directement ou indirectement, permettre à nos communautés de répondre plus efficacement aux maladies infectieuses émergentes et réémergentes ».

De plus, le Pr Yazdan Yazdanpanah, directeur de l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes précise le rôle de l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes en tant que coordinateur du projet BE READY :

« L’ANRS | Maladies infectieuses émergentes est chargée de soutenir, coordonner et financer la communauté de recherche nationale axée sur les maladies infectieuses émergentes. Se basant sur des recherches interdisciplinaires et adoptant une approche One Health, l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes dispose d’une capacité unique à contribuer à la préparation et à la réponse aux maladies infectieuses émergentes. L’implication dans le CSA Be Ready en tant que coordinateur est un élément clé de la stratégie européenne et mondiale de l’agence pour favoriser la coordination dans la stratégie de préparation et de réponse, afin de limiter les effets des événements épidémiques émergents. »
 

Texte

Contexte de BE READY

La pandémie de Covid-19 a confirmé et souligné l’importance de planifier et d’investir dans la recherche et l’innovation avant qu’une crise sanitaire se produise. Dans ce contexte, le CSA BE READY répond à l’appel HORIZON-HLTH-2021-DISEASE-04-06 « Construire un partenariat européen pour la préparation aux pandémies ».

BE READY s’articulera autour des six principaux objectifs spécifiques (SO) suivants, qui constituent le fondement du développement du projet tout au long de ses activités et de ses résultats :

1. S’ENGAGER avec tous les partenaires pressentis du futur Partenariat pour soutenir l’alignement de sa portée, des objectifs communs, de la gouvernance et des méthodes de travail/d’opérationnalisation ;

2. ÉLABORER un Agenda stratégique pour la recherche et l’innovation innovant et visionnaire pour la préparation aux pandémies, assurant une approche transversale et interdisciplinaire « One Health » (une seule santé) et « Global Health » (santé mondiale) ;

3. CONSOLIDER le futur Partenariat européen pour la préparation aux pandémies ;

4. VEILLER aux complémentarités, à la coordination et à la collaboration avec HERA ;

5. IMPLIQUER les parties prenantes et les initiatives pertinentes dans le domaine de la préparation aux pandémies, en veillant à la collaboration et à la coordination et en évitant les doublons ; par exemple, GloPID-R, R&D Blueprint de l’OMS, ACT-Accelerator, G7/G20 Health WG, etc. ;

6. SENSIBILISER à l’importance d’une préparation accrue aux pandémies à la fois en dehors et pendant les épisodes épidémiques/pandémiques.
 

Texte

Savoir-faire pour les futures urgences de santé publique

Le Dr Michael McConnell, professeur associé au Centre national de microbiologie de l'Institut de santé Carlos III (ISCIII) et responsable du Work Package (WP) 2 de BE READY (développement de la proposition de partenariat), précise la signification de BE READY pour l’avenir :

« BE READY est une initiative importante pour s'assurer que l'Europe est préparée de manière adéquate aux futures pandémies. Ce projet de collaboration réunit des institutions scientifiques, de santé publique et gouvernementales de premier plan à travers l'UE afin de développer un cadre pour la création d'un partenariat européen qui nous permettra de répondre aux menaces sanitaires émergentes ».

La Dr Kathleen D'Hondt, conseillère politique au département Économie, Science et Innovation du gouvernement flamand / Vlaamse Gewest (VLO EWI) et responsable du WP 5 de BE READY (coopération avec la Commission, y compris la direction d’HERA), rappelle les actions à entreprendre pour garantir un avenir préparé :

« Observer, analyser, échanger, Be Ready! »
 

Texte

Membres du consortium BE READY et affiliés :

  • ANRS | Maladies infectieuses émergentes / Inserm, France ;

  • Instituto de Salud Carlos III (ISCIII), Espagne ;

  • Ministero dell’Università e della Ricerca (MUR), Italie ;

  • Consiglio Nazionale delle Ricerche (CNR), Italie ;

  • Ministero della Salute (IT MOH), Italie ;

  • Istituto Superiore di Sanita (ISS), Italie ;

  • Ages - Osterreichische Agentur four Gesundheit und Ernahrungssicherheit Gmbh (AGES), Autriche ;

  • Department Economy, Science and Innovation of the Flemish Government / Vlaamse Gewest (VLO EWI), Belgique ;

  • Service Public Fédéral Santé Publique, Sécurité de la Chaîne Alimentaire et Environnement (BHTC), Belgique ;

  • Statens Serum Institute (SSI), Danemark ;

  • Deutsches Zentrum für Luft- und Raumfahrt e. V. (DLR) on behalf of Bundesministerium für Bildung und Forschung (BMBF), Allemagne ;

  • Nemzeti Kutatasi Fejlesztesi es Innovacios Hivatal (NKFIH), Hongrie ;

  • Université du Luxembourg (Uni.Lu), Luxembourg ;

  • Laboratoire National de Santé (LNS), Luxembourg ;

  • Folkehelseinstituttet (NIPH), Norvège ;

  • Narodowy Instytut Zdrowia Publicznego Pzh - Panstwowy Instytut Badawczy (NIZP-PZH), Pologne ;

  • Instituto Nacional De Saude Dr Ricardo Jorge (INSA), Portugal ;

  • Agência de Investigação Clínica e Inovação Biomédica – AICB, Portugal ;

  • Vetenskapsradet - Conseil suédois de la recherche (SRC), Suède ;

  • The Netherlands Organisation for Health Research and Development (ZonMw), Pays-Bas ;

  • Rijksinstituut Voor Volksgezondheid En Milieu (RIVM), Pays-Bas ;

  • Universiteit Antwerpen (UANTWERPEN), Belgique ;

  • Inserm Transfert (IT), France ;

  • United Kingdom Research and Innovation (UKRI), Royaume-Uni.

Texte

Contact presse :

Coordination du projet :
ANRS | Maladies infectieuses émergentes :
information@anrs.fr
www.anrs.fr

Médias associés :
Téléchargez les images du lancement du CSA Be Ready