Le consortium BE READY

Ajouter un contenu
Texte

BE READY « Building a European strategic Research and innovation Area in Direct Synergy with other EU and International Initiatives for Pandemic Preparedness » : un consortium pour améliorer la capacité de l’Union européenne à prévoir et répondre aux menaces sanitaires infectieuses émergentes.

Texte

La pandémie de Covid-19 a confirmé et souligné l'importance de planifier et d'investir dans la recherche et l'innovation avant qu'une crise sanitaire ne survienne. Dans ce contexte, l'ASC BE READY répond à l'appel HORIZON-HLTH-2021-DISEASE-04-06 "Construire un partenariat européen pour la préparation aux pandémies".

L'objectif principal du consortium est de définir des priorités scientifiques de recherche et d’établir un agenda stratégique européen de recherche et d’innovation pour la préparation aux pandémies.

Pour atteindre cet objectif, BE READY s’articule autour des objectifs suivants :

• Collaborer avec tous les partenaires potentiels du partenariat pour favoriser un alignement général, établir des objectifs communs, des modalités de gouvernance et des méthodes de travail/opérationnalisation ;
• Élaborer un programme stratégique de recherche et d'innovation ambitieux pour la préparation aux pandémies, en veillant à adopter une approche transversale et interdisciplinaire de la santé mondiale ("Une seule santé") ;
• Contribuer à la création du partenariat européen sur la préparation aux pandémies ;
• Agir en complémentarité, en coordination et en collaboration avec HERA ;
• Identifier les acteurs clés et initiatives pertinentes dans le domaine de la préparation aux pandémies, en assurant leur coordination et en évitant les doubles emplois (GloPID-R, le plan directeur de l'OMS pour la R&D, ACT-Accelerator, les groupes de travail du G7/G20 sur la santé, etc.) ;
• Sensibiliser à l'importance d’améliorer la préparation aux pandémies, en temps de paix comme en temps de crise.

Financé à hauteur de 2 millions d'euros par la Commission européenne, le consortium est coordonné par l'ANRS | Maladies infectieuses émergentes / Inserm (Institut national français de la santé et de la recherche médicale).

Il est composé de 21 partenaires :

- ANRS | Maladies infectieuses émergentes / Inserm, France ;
- Instituto de Salud Carlos III (ISCIII), Espagne ;
- Ministero dell'Università e della Ricerca (MUR), Italie ;
- Ministero della Salute (IT MOH), Italie ;
- Ages - Osterreichische Agentur fur Gesundheit und Ernahrungssicherheit Gmbh (AGES), Autriche ;
- Vlaamse Gewest (VLO EWI), Belgique ;
- Service Public Fédéral Sante Publique, Sécurité de la Chaine Alimentaire et Environnement (BHTC), Belgique ;
- Statens Serum Institut (SSI), Danemark ;
- Deutsches Zentrum fur Luft - und Raumfahrt EV (DLR), Allemagne ;
- Nemzeti Kutatasi Fejlesztesi es Innovacios Hivatal (NKFIH), Hongrie ;
- Université du Luxembourg (Uni.Lu), Luxembourg ;
- Laboratoire National de Santé (LNS), Luxembourg ;
- Folkehelseinstituttet (NIPH), Norvège ;
- Narodowy Instytut Zdrowia Publicznego Pzh - Panstwowy Instytut Badawczy (NIZP-PZH), Pologne ;
- Instituto Nacional De Saude Dr. Ricardo Jorge (INSA), Portugal ;
- Vetenskapsradet - Conseil suédois de la recherche (SRC), Suède ;
- Zorgonderzoek Nederland Zon (ZONMW), Pays-Bas ;
- Rijksinstituut Voor Volksgezondheid En Milieu (RIVM), Pays-Bas ;
- Universiteit Antwerpen (UANTWERPEN), Belgique ;
- Inserm Transfert Sa (IT), France.


Pour en savoir plus :
Lire le communiqué de presse