Signature d’un avenant à l’accord de création du site partenaire de l’ANRS au Cameroun

17 décembre 2021
Image
crédits : Marie Varloteaux
Contenu
Texte

Les collaborations de l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes se renforcent avec la signature le 16 décembre 2021 d’un avenant à l’accord de création du site partenaire de l’ANRS au Cameroun.

Texte

L’ambassade de France au Cameroun et le ministère de la Santé publique du Cameroun ont signé le 16 décembre 2021 un avenant au protocole d’accord entre l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes, le ministère de la Santé publique et le ministère de la Recherche scientifique et de l’Innovation camerounais, qui avait établi en 2005 la création du site partenaire de l’ANRS au Cameroun. 

Cet avenant permet d’intégrer les maladies infectieuses émergentes et ré-émergentes au champ de recherche du site partenaire de l’agence au Cameroun, mais également de rappeler que la coopération entre les équipes scientifiques françaises et camerounaises est au cœur de la dynamique de ce site de recherche coordonné de manière conjointe. Ainsi, le document présente le rôle central du Conseil scientifique du site partenaire de l’ANRS au Cameroun : composé de chercheurs nationaux et internationaux, des acteurs de la société civile, de représentants des ministères camerounais de la Recherche scientifique et de l’Innovation et de la Santé publique ainsi que de l’agence, il est chargé d’orienter la politique scientifique du site, en cohérence avec les priorités de santé publique du Cameroun.

Cet avenant est enfin l’occasion de réaffirmer l’importance des collaborations internationales dans la lutte contre les maladies infectieuses et de renforcer les partenariats intenses et de longue date entre les chercheurs français et camerounais dans les domaines de la lutte contre le VIH, les hépatites virales, la tuberculose et des maladies infectieuses émergentes et ré-émergentes.

Texte

Le site partenaire de l’ANRS au Cameroun

Historiquement, le site s’est mis en place autour d’un partenariat fort entre l’équipe de l’IRD/Inserm/Université de Montpellier et des chercheurs camerounais. Les collaborations entre équipes camerounaises et françaises se sont concrétisées en 1999 par la création d’un site de recherche installé et équipé par l’ANRS dans l’enceinte de l’hôpital central de Yaoundé, puis elles ont été officialisées en 2005 par une convention tripartite entre le ministère de la Santé, le ministère de la Recherche scientifique et de l’Innovation du Cameroun et l’ANRS. 

Le centre Pasteur du Cameroun et le CREMER sont des partenaires essentiels des équipes du site. 

La recherche actuellement développée sur le site est principalement dédiée à l’infection par le VIH, les hépatites virales et la tuberculose. Mais le site s’est investi dans la réponse aux maladies émergentes, en particulier Ebola et, depuis peu, la Covid-19. Plusieurs disciplines sont traitées : 

- la recherche en virologie : résistances et diversité génétique des différents types de VIH, diversités génétiques et distribution géographique des infections émergentes (Ebola, coronavirus…) en lien avec la santé animale et la recherche de réservoirs, selon une approche One Health ; 

- la recherche clinique avec des essais sur l’évaluation de nouvelles stratégies de traitement antirétrovirale contre le VIH chez l’adulte et d’anti-tuberculeux, ainsi que sur les infections opportunistes (cryptococcose) ; 

- la recherche en santé publique et en sciences sociales dont l’objectif est d’améliorer la prévention, la prise en charge et l’accès aux traitements efficaces, bien tolérés et abordables. 

17 projets de recherche sont actuellement en cours.

Outre le soutien de l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes, le site et les recherches bénéficient du soutien d’EDCTP, UNITAID, Expertise France, de l’Inserm et de l’AFD. Le site partenaire de l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes  au Cameroun est coordonné conjointement par la Pr Anne-Cécile ZOUNG-KANYI BISSEK (cheffe de division de la recherche opérationnelle en santé au ministère de la Santé, Yaoundé) et le Pr Eric DELAPORTE (unité mixte Internationale TransVIHMI, université de Montpellier-Inserm-IRD centre IRD de Montpellier). 

Le médecin colonel Eitel MPOUDI NGOLE en a été le coordinateur camerounais adjoint jusqu’en 2021. Il dirigeait le laboratoire de l’Institut de Recherches Médicales et d'Etudes des Plantes Médicinales (CREMER/IMPM) à Yaoundé, co-dirigeait le laboratoire mixte international (LMI) PréVIHMI (prévention et prise en charge des maladies infectieuses émergentes) avec l’unité TRANSVIHMI de Montpellier.

Texte

Contact presse :

Département de communication et d’information scientifique de l’ANRS | Maladies infectieuses émergentes : 
information@anrs.fr