Journée mondiale contre l’hépatite 2022 : tour d’horizon des travaux soutenus par l’agence pour faire avancer la recherche

26 juillet 2022
Image
Journée mondiale contre l'hépatite
Contenu
Texte

Malgré le fait qu’un vaccin efficace soit disponible, l’hépatite B représente encore aujourd’hui un problème majeur de santé publique mondiale. Selon l’OMS, il y avait 296 millions de porteurs chroniques du virus dans le monde en 2019, cette maladie est également la première cause de cancer du foie. Le VHB et les complications qu’il génère ont causé 820 000 morts en 2019.

La co-infection avec le VHD entraine l’aggravation de la maladie et un risque plus élevé de développer une cirrhose ou un cancer du foie.
Il n’existe pas, à l’heure actuelle, de traitements curatifs pour ces deux hépatites.

Quant à l’hépatite C, bien que les infections par le virus n’entrainent généralement pas de maladie mortelle, elle peut toutefois donner lieu à des inflammations aiguës et chroniques du foie. D’après l’OMS, 58 millions d’individus sont porteurs chroniques de l’hépatite C, avec 1,5 million de nouvelles infections par an. En 2019, 290 000 personnes en sont décédées. Il n’existe pas de vaccin efficace contre l’hépatite C et, même si des médicaments antiviraux sont disponibles et permettent de guérir plus de 95 % des personnes infectées par le virus, l’accès à ces derniers restes toutefois limité.

L'ANRS | Maladies infectieuses émergentes continue de se mobiliser pour faire avancer la recherche sur les hépatites virales et, ainsi, apporter des solutions aux millions de personnes qui en souffrent.

Texte

A l’occasion de la journée mondiale des hépatites, nous vous proposons de découvrir deux projets :


L’ANRS | Maladies infectieuses émergentes est impliquée depuis près de dix ans dans des programmes de recherche autour de la guérison du virus de l’hépatite B (VHB) et Delta (VHD). Tous les ans, la Task Force ANRS HBV Cure organise un workshop réunissant des experts internationaux afin de faire le point sur les avancées en matière de compréhension des hépatites chroniques B et Delta, mais également pour discuter des nouvelles cibles thérapeutiques et des nouveaux traitements. Le 9e workshop ANRS HBV Cure s’est tenu le 5 juillet dernier. Dans ce dossier, vous trouverez également ce qu’il fallait en retenir selon Fabien Zoulim, coordinateur de la Task Force, et un focus sur les travaux autour des hépatites B et Delta de la chercheuse Julie Lucifora.

Texte

Les articles de ce dossier :


Contact presse :

Département communication et information scientifique : information@anrs.fr