Appel à projets Covid-19 Sud : Les résultats

06 mai 2020
Image
appel à projets
Contenu
Texte

L’Agence nationale de recherches sur le Sida et les hépatites virales (ANRS) annonce ce jour la liste des projets lauréats sélectionnés suite à son appel à projets exceptionnel Covid-19 Sud lancé le 1er avril dernier en direction des pays à ressources limitées. Cet appel à projets est doté d’un budget total de 6,1 M € combinant les moyens de l’ANRS et les contributions du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), de l’Agence française de développement, d’Expertise France via l’Initiative, et du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE). Sur les 92 projets soumis, une sélection de 32 projets a été réalisée par le comité international constitué par l’agence et sera financée.

Texte

Ces 32 projets couvrent toutes les disciplines de la recherche dans les champs des sciences fondamentales (22 %), de la recherche clinique (13 %), des sciences de l’homme de la société (28 %) et de l’épidémiologie/santé publique (37 %). Ces 32 projets seront menés dans 27 pays à ressources limitées : 70 % en Afrique, 18 % en Asie et 12 % en Amérique du Sud. Neuf de ces projets ont une dimension internationale dans une approche collaborative sud-sud entre plusieurs pays. Enfin 21 projets (66 %) seront menés (en totalité ou partie) dans un des pays où l’ANRS est installée de manière durable en partenariat avec les autorités nationales (sites ANRS) : Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Côte d’Ivoire, Egypte, Sénégal et Vietnam. Dans ces pays, quelques projets s’appuient d’ailleurs sur des études ANRS en cours sur le VIH/Sida ou la tuberculose.

« C’est une grande satisfaction de voir que cet appel à projets répond bien à un besoin réel de la communauté scientifique Sud, indique François Dabis, directeur de l’ANRS. Je tiens à saluer les travaux du comité de sélection international et de mes équipes qui ont permis la réussite de cet appel d’offres aux modalités ultra réactives. L’agence montre une nouvelle fois son savoir-faire dans le paysage de la recherche française, sur une thématique de santé mondiale telle que le Covid-19. »

L’effort consenti par l’ANRS et ses partenaires financiers est complémentaire des activités de recherche Covid-19 menées sur le territoire français et à l’international. « L’ANRS travaille actuellement avec l’Inserm/REACTing et l’Institut de recherche pour le développement (IRD) à coordonner les activités de recherche française Covid-19 au Sud et je me réjouis que cette nouvelle animation scientifique puisse voir le jour au sein de l’Alliance pour les sciences de la vie et de la santé (Aviesan), commente François Dabis. Nous nous coordonnerons également avec l’initiative Access to Covid-19 Tools (ACT) Accelerator lancée il y a quelques jours par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Nous adapterons notre réponse en fonction de l’évolution de la pandémie et des progrès scientifiques, en commençant par ceux issus des recherches que nous venons de financer ».

 

Enfin, les activités de l’ANRS dans ses champs historiques se poursuivent. Le prochain appel à projets semestriel ouvrira le 15 juin prochain et sera clos le 15 septembre ; il examinera les projets portant sur VIH/Sida, les hépatites virales, la tuberculose, les IST et les comorbidités (Covid-19 inclus).

 

Pour en savoir plus
Retrouvez la liste des projets retenus dans le cadre de l’Appel à projets «Flash» de l’ANRS Covid-19 Sud

Contact presse : information@anrs.fr - @agenceANRS