Les instances

Ajouter un contenu
Titre
Le conseil d'orientation
Texte

Le conseil d’orientation, composé de 15 membres, est chargé de faire des propositions sur les grandes orientations stratégiques de l’ANRS, ses actions, son budget et son bilan de gestion, et sur toute question relative au fonctionnement de l’agence.

Président

Louis Gautier, secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale, Paris

Membres

Laurence Pinson, direction générale de la recherche et de l’innovation, ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'innovation, Paris
Anne Paoletti, direction générale de la recherche et de l’innovation, ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'innovation, Paris
Eric Preiss, contrôleur général, ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'innovation, Paris
Jean-Christophe Comboroure, direction générale de la santé, ministère des Solidarités et de la Santé, Paris
Clélia Chevrier Kolačko, sous-direction de l'enseignement supérieur et de la recherche, ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, Paris
Yves Lévy, président-directeur général de l’Inserm, Paris
Stéphane Emiliani, CNRS, Paris
Martine Peeters, IRD, Montpellier
Félix Rey, Institut Pasteur, Paris
Christelle Boulanger, Expertise France, Paris
Yazdan Yazdanpanah, I3M, Paris
Marianne L’Hénaff, Association VIH
Agnès Michel, Association hépatites
Françoise Brun-Vézinet, Hôpital Bichat-Claude Bernard, Paris
Souleyman M'Boup, IRESSEF, Dakar, Sénégal
Jean-Philippe Pageaux, CHU Saint-Eloi, Montpellier

François Dabis, directeur de l’ANRS, Paris
Thibault Robert, ANRS, Paris
Thierry Menvielle, ANRS, Paris

Titre
Le conseil scientifique
Texte

Le conseil scientifique est constitué de 14 personnalités scientifiques et de deux membres associés représentant le milieu associatif. Ses membres sont choisis soit pour leurs compétences scientifiques dans le domaine du VIH/sida et des hépatites, soit pour leur capacité à évaluer objectivement les actions menées à l'ANRS. Ils sont désignés par le conseil d'orientation sur proposition du directeur de l'agence. Leur mandat est de trois ans, renouvelable une fois.
Le conseil exprime un avis sur les orientations scientifiques de l'ANRS, sur l'ensemble de ses actions, conduit une réflexion prospective et établit le bilan des travaux menés.

Président du conseil scientifique : Pr Guido Silvestri, Emory University
Vice président du conseil scientifique : Pr Fabien Zoulim, Hospices civils de Lyon

Membres

Fareed Abdullah, SAMRC, Afrique du Sud
Geneviève Almouzni, Institue Curie, Paris
Meg Doherty, OMS, Genève, Suisse
Daniel Douek, NIAID/NIH, Bethesda, Etats-Unis
Diana Finzi, DAIDS/NIH, Bethesda, Etats-Unis
Arnaud Fontanet, Institut Pasteur, Paris
Alter Galit, Ragon Institute of MGH, MIT and Harvard, Cambridge, Etats-Unis
Sharon Lewin, The Doherty Institute, University of Melbourne, Australie
Anna Lok, University of Michigan, Ann Arbor, Etats-Unis
Vinh-Kim NGuyen, University of Montréal, Canada
Rodolphe Thiebaut, ISPED, Bordeaux
Robert Thimme, University of Freiburg, Allemagne
Christian Trépo, Hôpital Hôtel Dieu, Lyon
Stephan de Wit, Hôpital Saint-Pierre, Bruxelles, Belgique

Membres observateurs
Hugues Fischer, Act Up-Paris, Paris
Michelle Sizorn, SOS Hépatites, Paris

 

Titre
Les comités scientifiques sectoriels
Texte

Les comités scientifiques sectoriels (CSS) évaluent les demandes de financement soumises lors de ses appels d'offres annuels. Ils sont composés d'au moins huit membres dont, dans la mesure du possible, un tiers d'experts étrangers. Les membres sont nommés par le directeur de l'agence. Ils sont renouvelés par moitié tous les deux ans. Leurs présidents sont nommés par le conseil d'orientation sur proposition du directeur. Les CSS se réunissent deux fois par an, après clôture des appels à projets.

  • CSS 11    Recherches fondamentales sur le VIH/sida : du virus à l'hôte - Président : Francis Barin
  • CSS 12    Recherches fondamentales sur les hépatites virales - Président : Massimo Levrero
  • CSS 13    Recherches cliniques - Présidents : Alexandra Calmy et Marc Bourlière
  • CSS 14    Recherches en santé publique et en sciences de l'homme et de la société - Présidents : Guillaume Lachenal et Joseph Larmarange
Titre
Les actions coordonnées
Texte

Les actions coordonnées (AC) sont le fer de lance de l'agence pour animer des domaines de recherches, chacune dans un domaine spécifique. Ces structures sont créées et fermées en fonction des orientations scientifiques jugées prioritaires par l'ANRS. En d'autres termes, elles visent à :

  • mobiliser les équipes et les chercheurs compétents déjà engagés ou non dans les recherches sur le VIH ou les hépatites virales
  • aider à la réflexion, la conception et à la rédaction de projets de recherche

Les AC se réunissent aussi souvent que nécessaire. Les réunions permettent de suivre la réalisation des recherches en cours, de les orienter si nécessaire, et d'élaborer de nouveaux projets. Les projets qui en émanent sont soumis aux appels à projets et seront évalués par les CSS.

  • AC Interactions Hôte/virus - Présidente : Michaela Müller-Trutwin
  • AC Virus des hépatites - Président : François-Loïc Cosset
  • AC Virologie médicale, Nord et Sud, VIH et hépatites - Président : Vincent Calvez
  • AC Recherche clinique, Nord et Sud, VIH - Présidents : Serge Eholié et Olivier Lambotte
  • AC Recherche clinique, Nord et Sud, hépatites - Présidentes : Hélène Fontaine et Karine Lacombe
  • AC Recherche en santé publique et sciences de l'homme, Nord et Sud, VIH et hépatites - Présidents : Didier Ekouevi et Bruno Spire
  • AC Epidémiologie, Nord et Sud, VIH et hépatites - Présidente : Dominique Costagliola

 

Titre
Les groupes de travail
Texte

Les groupes de travail participent à l'animation de la recherche et élaborent des propositions dans des domaines jugés urgents et émergents mais pour lesquels la maturité de la réflexion scientifique est insuffisante et les forces de recherche encore à structurer pour constituer une action coordonnée (AC). Certains groupes de travail donneront naissance à une AC, d'autres disparaîtront. Leur fonctionnement est souple : 5 à 20 membres se réunissent à une périodicité et pour une durée variables, en fonction des travaux.