10èmes journées scientifiques du site ANRS au Burkina et atelier de réflexion éthique

26 novembre 2018
Image
journées scientifiques burkina Faso
Contenu
Texte

Les 10èmes journées scientifiques du site de l'ANRS au Burkina Faso se sont déroulées du 5 au 7 novembre 2018 à Ouagadougou. Elles avaient pour thème, "la recherche face aux défis de l'élimination du VIH et des hépatites dans le contexte burkinabè".

Texte

En marge de ces journées s’est tenu, un atelier de réflexion éthique sur les projets ANRS au Burkina Faso.
Cet atelier de réflexion initié par l’ANRS a eu lieu le 5 novembre à l’université de Ouaga I, Professeur Ky-Zerbo. Il s'est inscrit dans le cadre de la démarche entamée par l'agence et ses partenaires il y plusieurs années et formalisée dans un document, la "Charte d'éthique de la recherche dans les pays en développement" dont la dernière version date de 2017.
L'objectif de cet atelier a été de mettre en regard la Charte d'éthique et la pratique de terrain, au travers des expériences vécues par les personnes en charge de projets ANRS, mais aussi les participants aux recherches.
La préparation conjointe entre équipes nord et sud et le service recherches et collaboration internationales de l'ANRS, a conduit à sélectionner deux projets susceptibles d’être considérés comme "sensibles" : le premier, un essai thérapeutique de traitement par les ARV chez l'enfant en bas âge : ANRS MONOD et le second, un projet de prévention chez les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, ANRS CohMSM/ PreP.
De nombreux acteurs de la recherche ont participé à l'atelier : assistants sociaux, infirmiers, médecins investigateurs, biologistes, pair-éducateurs, coursiers, assistants de recherche clinique et "bénéficiaires" (participants), mères des enfants de l'essai et HSH.
Les échanges, très riches, ont mis en évidence de nombreuses difficultés éthiques posées tant aux membres des équipes qu'aux participants sur des questions complexes comme l'obtention du consentement du père, la non inclusion de HSH mineurs, le partage du statut et la gestion de la confidentialité etc… La réflexion menée devrait pourvoir servir de support pour améliorer l'accès à la recherche aux populations les plus vulnérables.
Forte de cette première réunion très productive, de nouveaux ateliers seront organisés sur d'autres sites ANRS lors des prochaines journées scientifiques.